vendetta


vendetta

vendetta [ vɑ̃deta; vɑ̃dɛtta ] n. f.
• 1803; mot it. « vengeance », repris au corse
Coutume corse, par laquelle les membres de deux familles ennemies poursuivent une vengeance réciproque jusqu'au crime. « Le préjugé de la vendetta empêchera longtemps le règne des lois en Corse, ajouta-t-il » (Balzac).

vendetta nom féminin (italien vendetta, vengeance) Dans certaines régions méditerranéennes (Corse, Sardaigne, Sicile), poursuite de la vengeance d'une offense ou d'un meurtre, qui se transmet à tous les parents de la victime.

vendetta
n. f. Coutume corse qui consiste, pour tous les membres d'une famille, à poursuivre la vengeance de l'un des leurs.

⇒VENDETTA, subst. fém.
[Dans certaines régions méditerranéennes, notamment en Corse]
A. — État d'inimitié, d'hostilité, consécutif à une injure ou à un meurtre, entre deux familles, deux clans. Esprit de vendetta. Puisque vous connaissez les Corses, vous devez savoir comment ils tiennent leur parole (...). À partir de ce moment je vous déclare la vendetta; ainsi, tenez-vous bien, et gardez-vous de votre mieux; car la première fois que nous nous trouverons face à face, c'est que votre dernière heure sera venue (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 637).
B. — Vengeance d'une injure ou d'un meurtre par le meurtre, qui se transmet de génération en génération dans les familles et dans les clans. Quand la vieille mère reçut le corps de son enfant, que des passants lui rapportèrent, elle ne pleura pas, mais elle demeura longtemps immobile à le regarder; puis, étendant sa main ridée sur le cadavre, elle lui promit la vendetta (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Vendetta, 1883, p. 118). Casimir, qui est ruiné et poursuivi par ses créanciers, (...) se réfugie en Corse. Là, après avoir bu dans le verre d'une jeune fille, Ninetta, il est forcé de se marier avec cette dernière, sous peine d'être en butte à la vendetta des cent cinquante membres de la famille (L. SCHNEIDER, Maîtres opérette fr., 1924, p. 203).
P. anal. Après une brouille féroce, comme en produisent en province les rivalités de fortunes foncières et pendant laquelle les deux familles se sont livrées à une vendetta de calomnies et cancans déshonorants, les Henrys se sont réconciliés avec les Labille (GONCOURT, Journal, 1877, p. 1196). Aujourd'hui 29 morts [en Turquie]. Demain 32, ou plus, victimes de la vendetta à la turque. Deux mille morts depuis janvier. L'horreur est devenue banalité (L'Express, 6 sept. 1980, p. 118, col. 2).
REM. Vendette, subst. fém., var. francisée, vieilli. Il est impossible de parler des Corses sans attaquer ou sans justifier leur passion proverbiale. Orso (...) disait que la vendette est le duel des pauvres. Cela est si vrai (...) qu'on ne s'assassine qu'après un défi en règle. « Garde-toi, je me garde », telles sont les paroles sacramentelles qu'échangent deux ennemis avant de se tendre des embuscades (MÉRIMÉE, Colomba, 1840, p. 24).
Prononc. et Orth.:[(n)(t)a], [-deta]. Att. ds Ac. dep. 1878: en se prononce in et on fait sentir les deux T. [] ds LITTRÉ et BARBEAU-RODHE 1930. Au XIXe s., parfois, vendette notamment chez MÉRIMÉE. LITTRÉ en vedette: ,,vendetta [-] ou à la française vendette [-]``. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 314: une vendetta, plur. des vendettas. Étymol. et Hist. 1. 1788 vendette (DUPATY, Lettres sur l'Italie, en 1785, t. 1, p. 77 d'apr. R. ARVEILLER ds Mél. Frank (I.), p. 18: Les Gênois sont vindicatifs. Mais cet esprit de vendette [it. ds le texte] tient à la difficulté d'obtenir justice); 1803 vindette [à propos des Indiens d'Amérique du Nord] (VOLNEY, Tabl. du climat et des sols des États-Unis ds Œuvres, Paris, t. 7, 1821, p. 387); 2. 1805 vindetta (CONSTANT, Journaux, p. 193: la vindetta [it. ds le texte] des Corses); 1830 (BALZAC, La Vendetta [titre]). Empr., d'abord, sous une forme francisée, à l'ital. vendetta « châtiment; vengeance » (dep. XIIIe s. d'apr. DEI; cf. DANTE, BOCCACE, etc. ds TOMM.-BELL.), du lat. vindicta « id. », part. passé fém. subst. de vindicare « punir; venger », puis au corse vendetta, lui-même empr. à l'ital. Cf. vindicte. Fréq. abs. littér.:39. Bbg. HOPE 1971, p. 451.

vendetta [vɑ̃deta; vɑ̃(n)dɛtta] n. f.
ÉTYM. 1803; mot ital., « vengeance », repris au corse.
Coutume corse, par laquelle les membres de deux familles ennemies poursuivent une vengeance réciproque jusqu'au crime.REM. Mérimée (in Colomba) emploie la forme francisée vendette (→ Garder, cit. 75).
0 — Mais je puis fermer les yeux, reprit Bonaparte. Le préjugé de la vendetta empêchera longtemps le règne des lois en Corse, ajouta-t-il en se parlant à lui-même. Il faut cependant le détruire à tout prix.
Balzac, la Vendetta, Pl., t. I, p. 862.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vendetta — У этого термина существуют и другие значения, см. Вендетта (значения). Vendetta …   Википедия

  • Vendetta — es una palabra de origen italiano que significa venganza. También puede referirse a: Contenido 1 Música 2 Literatura 3 Cine 4 Juegos …   Wikipedia Español

  • Vendetta — bezeichnet Blutrache (Synonym) V wie Vendetta (Comic) V wie Vendetta (Film), eine Verfilmung des oben genannten Comics HMAS Vendetta, der Name zweier australischer Kriegsschiffe Vendetta (Band), eine deutsche Thrash Metal Band …   Deutsch Wikipedia

  • vendetta — ou, à la française, vendette (vin dè tta ou vin dè t ) s. f. Mot italien qui signifie vengeance, et par lequel on désigne, particulièrement en Corse, l état d inimitié et d hostilité où vivent des familles entières et qui engendre des assassinats …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vendetta — /ven det:a/ s.f. [lat. vindicta rivendicazione; liberazione; vendetta; castigo , der. di vindicare ]. 1. [danno materiale o morale inflitto ad altri in soddisfazione di un torto ricevuto: uccidere per v. ] ▶◀ ‖ faida, rappresaglia, regolamento di …   Enciclopedia Italiana

  • vendetta — 1855, from It. vendetta a feud, blood feud, from L. vindicta revenge (see VINDICTIVE (Cf. vindictive)). Especially associated with Corsica …   Etymology dictionary

  • Vendetta — Ven*det ta, n. [It.] A blood feud; private revenge for the murder of a kinsman. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Vendetta — (ital.), die Blutrache …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vendetta — (ital.), Rache; V. gentilizia, oft bloß V., Blutrache …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vendétta — (ital.), Blutrache …   Kleines Konversations-Lexikon